fbpx

Dans les 3 derniers articles de Coachappy, je vous ai parlé de notre rapport au temps. Pourquoi on a souvent l’impression d’en manquer. Pourquoi il est important de choisir ses priorités et de planifier pour faire du temps votre allié.
Cette semaine j’aborde avec vous un outil pour gagner du temps : LA DELEGATION.
On en parle beaucoup dans l’univers professionnel et managérial. Comment et pourquoi déléguer a ses subordonnés pour se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. En revanche, on emploie rarement ce terme dans la sphère privée. Et pourtant, c’est un outil dont on sous-estime l’efficacité.

QUELS BÉNÉFICES EN TIRER?

Gagner du temps. Quand on veut tout faire parfaitement, on se sent souvent débordé. La délégation permet de créer du temps.
Faire ce qu’on aime. C’est un moyen d’accorder plus de temps à des tâches pour lesquelles on a une forte valeur ajoutée. 
Réduire la charge mentale. Une fois la délégation mise en place, c’est moins de préoccupation et plus de temps mental.
Renforcer les relations interpersonnelles. Quand on délègue à des personnes de notre entourage, on renforce la confiance et la collaboration au sein d’une équipe, d’une famille ou d’un groupe d’amis. Déléguer c’est aussi montrer qu’on croit en la capacité de l’autre.

QUESTIONNEZ VOS RESPONSABILITÉS

Ce n’est pas parce que vous avez l’impression que certaines tâches sont de votre responsabilité que vous ne pouvez pas les déléguer. La délégation commence par le questionnement.

Et si votre vie était parfaite, comme vous la rêvez, qu’est-ce que vous ne feriez plus? Et si c’était possible dans la vraie vie, quelles solutions pourriez-vous mettre en place pour y arriver?

Demandez à mes frères, mon mari ou mon équipe, je suis une spécialiste de la délégation. Si vous les écoutiez, ils vous diraient peut-être que j’abuse de cet outil magique ! Toujours est-il que je continue car cela me permet de créer du temps dans ma vie pour les choses qui me passionnent. Le jeu en vaut la chandelle.

COMMENT DÉLÉGUER?

Choisir les tâches à déléguer

Personnellement, je délègue les choses que je n’aime pas faire ou que je ne sais pas faire et pour lesquelles je n’ai pas particulièrement d’intérêt. 
C’est par exemple la gestion administrative et financière et la vaisselle que je délègue à mon mari. Lui me délègue le linge, les valises des enfants quand on part en vacances ou les rendez-vous médicaux chez le pédiatre. A des professionnels, je délègue ma comptabilité ou le ménage à la maison.

Les étapes d'une délégation réussie

1- Investir du temps dans la mise en place de la délégation en expliquant clairement au délégataire quel est le résultat attendu et le cadre dans lequel l’atteindre et dans quel délai. 
2 – Faire confiance et accepter que les moyens employés et le résultat soient différents de ce qu’on aurait fait nous-même.
Ce point est extrêmement important. Je me souviens de l’exemple d’une amie qui se plaignait d’avoir trop à faire à la maison et particulièrement avec son fils. Quand je lui ai suggéré de déléguer des tâches à son mari, sa réponse à été sans équivoque. “Non, il ne le fera pas aussi bien que moi”. Elle avait peut-être raison. Mais la vraie question est : qu’est ce qui est le plus important? D’avoir plus de temps ou que tout colle à votre définition de la perfection? La délégation c’est aussi parfois accepter des compromis pour créer des opportunités. 
3 – Apprécier, complimenter, et si nécessaire réorienter. Prenez le temps de féliciter. Ca fera plaisir à votre délégataire et c’est un moyen de le motiver et de l’encourager à prendre des initiatives. 

ET LE PARTAGE DES TÂCHES?

Qu’en est-il de votre organisation familiale? Que pouvez-vous déléguer à votre mari, vos enfants ou à des services payants? Est-ce que l’entraide fait partie de votre équilibre? Est-ce que vous aimeriez que ce soit différent?
Si le partage actuel des tâches ne vous convient pas, c’est le moment de le remettre en question et d’en parler pour trouver des solutions. N’attendez pas que cela vous tombe dessus. Initiez le changement, sur le moyen terme, vous gagnerez du temps.

Osez demander!

Par exemple, si vous êtes fatiguée d’organiser les vacances familiales comme chaque année et que rêvez que votre mari prenne la relève, demandez-le lui. N’attendez pas que ça tombe du ciel. Prenez les choses en main et expliquez-lui clairement le résultat escompté et les délais. Laissez tomber les « j’aimerais qu’il prenne l’initiative de… » « J’aimerais ne pas avoir à demander… ». Quelles sont les chances qu’il le fasse sans que vous le demandiez? Si ce nombre s’approche de zéro, je vous suggère de passer à l’action. Ce ne sera peut être pas une surprise mais vous n’aurez pas à le faire!

COMBIEN ÇA COÛTE DE DÉLÉGUER?

On a tendance à croire que déléguer coûte cher. Et il est vrai que les services d’une aide ménagère ou d’un informaticien ne sont pas gratuits. Mais tout est une question de point de vue. Pensez à la valeur ajoutée que vous créez dans votre vie en utilisant le temps autrement. Comparez-là au coût de la délégation.
Et pourquoi ne pas songer à des solutions alternatives comme échanger votre savoir-faire contre une tâche que vous ne maîtrisez pas? C’est le principe des sites internet de troc : une heure de ménage contre une conversation en anglais.
Et si vous déléguez à votre entourage proche, c’est gratuit !

JE VEUX ESSAYER, PAR OÙ COMMENCER?

Cette semaine comme premier petit pas, je vous propose d’identifier une tâche que vous avez l’habitude de faire mais que vous pourriez déléguer. Demandez-vous à qui la déléguer. Et faites-le en suivant les étapes évoquées dans l’article.
Avec la tâche que vous avez choisie de déléguer, combien de temps gagnez-vous? Qu’allez-vous en faire? Si vous souhaitez aller plus loin, planifiez-le sur votre planning hebdomadaire.
Par exemple, en ce qui me concerne, j’ai décidé de déléguer le dîner entre amis de vendredi soir à un service de livraison de repas. De cette façon je gagnerai du temps car inutile de faire de courses ou de cuisiner. Je pourrai alors combiner ce qui me tient à coeur : voir mes amis et avoir du temps pour moi.
Partagez avec nous et échangeons nos idées sur les façons de déléguer!

BONJOUR

Je m'appelle Jenny.
Je suis life coach et maman de deux enfants.
J’accompagne les working mums à concilier
la carrière de leur rêve
et leur vie de famille avec sérénité et sans culpabilité.
Je vous aide à franchir les obstacles qui vous bloquent avec bienveillance.

COMMENTER: