Y-a-t-il des pensées et des croyances que vous aimeriez avoir parce qu’elles vous seraient utiles? Cela vous rendrait la vie plus joyeuse, vous aiderait à prendre des décisions, ferait baisser votre stress.
En ce qui me concerne par exemple, j’aimerais penser : « qu’échouer c’est apprendre et c’est positif ». Si je le pensais sincèrement, je me sentirais plus aventurière, j’oserais plus. Pourtant, il m’est difficile d’y croire sincèrement et à tout instant.

NOS PENSÉES LIMITANTES NOUS ENVAHISSENT

Notre cerveau a un accès rapide aux pensées ancrées en nous depuis longtemps. C’est pour cela qu’on a souvent l’habitude de ruminer des pensées négatives sans pouvoir s’en détacher.
Ces pensées sont parfois tellement présentes qu’on les croit vraies. Pourtant quand on les décompose intellectuellement, on réalise souvent qu’elles ne sont pas logiques, que leur contraire est tout aussi vrai. Et pourtant on se les répète sans cesse.
En ce qui me concerne, mon cerveau me répète depuis l’enfance « qu’échouer c’est mal ». Que c’est la preuve de ne pas être assez bonne. Pourtant, intellectuellement, je n’y crois absolument pas. J’admire les gens qui se lancent, échouent, apprennent et avancent. Je les trouve courageux.
Mais mes croyances limitantes m’empêchent d’y croire dans mon corps, dans mes tripes.

NOUS POUVONS CHOISIR DÉLIBÉRÉMENT NOS PENSÉES

Et si je vous disais que vous pouvez choisir de penser ce que vous voulez ?
Que ces pensées ne sont que des phrases dans votre esprit. Elles ne sont en aucun cas des faits ou des vérités.
Imaginez une autre personne, dans le même corps, avec la même garde-robe. Pouvez-vous envisager qu’elle pense totalement autre chose du genre « t’es canon ce matin, tu vas cartonner au bureau » ? La semaine dernière c’est peut être ce que vous pensiez vous-même en vous habillant le matin.

LA DIFFÉRENCE ENTRE LES FAITS ET NOS PENSÉES

Que se passerait-il si on se mettait à croire à de nouvelles pensées? Des pensées positives, constructives, qui provoquent en nous des émotions agréables.
Orienter son esprit vers des pensées délibérément positives, c’est cultiver en soi le bonheur. Cela offre également la perspective que les choses ne sont pas immuables et qu’on peut évoluer pour devenir une meilleure version de soi-même.
Pour reprendre l’exemple de l’échec, cultiver et croire à cette nouvelle affirmation – « Echouer c’est apprendre et c’est positif » – me permettrait de dépasser ma peur.  J’essayerais plus, je me planterais plus, j’accomplirais plus. Je me donnerais donc la possibilité d’atteindre mes objectifs les plus fous.
Imaginez… qui seriez-vous si vous croyiez sincèrement que…

« tout est possible »

« vous êtes absolument géniale »

« tout arrive pour une raison »

CONCENTRER SON ATTENTION SUR NOS NOUVELLES PENSÉES

Pour croire à ces nouvelles pensées, pas de recette miracle mais des techniques qui marchent!

Savez-vous qu’il faut 21 jours au cerveau pour intégrer une nouvelle habitude?

C’est en se concentrant délibérément sur nos pensées de façon régulière et répétée qu’on créé dans notre cerveau un nouveau chemin.

JE VEUX ESSAYER PAR OÙ COMMENCER?

1 - Ecrire sur un papier une nouvelle pensée

Par exemple : « J’ai confiance en moi », « Je suis exactement comme je devrais être », «S’inquiéter ne sert à rien »…

2 - La répéter chaque jour
  • Coller des post-its sur votre mur
  • Mettre des rappels sur votre portable
  • Les réciter à haute voix comme des mantras.
3 - Imaginez-vous y croire à 100%

Que ressentiriez-vous si vous y croyiez sincèrement ? Mettez-vous dans la peau de votre futur moi qui croit profondément à ces affirmations.
A force de répéter cet exercice, les pensées vous sembleront familières. Jusqu’à ce qu’un jour, votre cerveau fasse le chemin tout seul parce que vous y croyez vraiment.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez sans-doute « Plus de bonheur : 5 outils efficaces ».

BONJOUR

Je m'appelle Jenny.
Je suis life coach et maman de deux enfants.
J’accompagne les working mums à concilier
la carrière de leur rêve
et leur vie de famille avec sérénité et sans culpabilité.
Je vous aide à franchir les obstacles qui vous bloquent avec bienveillance.

COMMENTER: