fbpx
bonheur

Vouloir autre chose.

Vouloir du changement.

Voir l’herbe plus verte ailleurs.

 

Se dire qu’on pourra être heureuse quand on aura ce qu’on veut

Se dire qu’on se sentira mieux quand le changement sera là.

 

Attendre plus tard pour être heureuse.

Conditionner son bonheur à l’après, à l’atteinte de cet objectif qui nous taraude.

 

Quand on le gagnera ce salaire élevé tant mérité.

Quand on l’aura ce bébé tant désiré.

Quand il nous l’offrira, ce cadeau surprise rêvé.

Quand on pourra vivre dans un appartement plus grand.

Quand on les aura perdu ces kilos en trop…

 

Alors on attend.

On conditionne notre joie à ça.

 

Et en attendant, on rumine, on doute, on se plaint.

Et on ne profite pas de ce qui est déjà là.

 

Et si on se trompait complètement de combat?

Et si on ne l’atteignait jamais cet objectif?

Et si l’atteinte de l’objectif ne nous satisfaisait pas en fait?

 

Est-ce qu’on choisirait cette vie passée à attendre que ce soit mieux?

 

Et si le bonheur c’était en fait le chemin?

Et si la vie c’était de trouver la joie dans ce qu’on a déjà?

Et si c’était d’être heureuse dans la quête, dans l’expérimentation, l’échec et l’apprentissage?

 

Comment la vivriez-vous cette vie? 

COMMENTER: